Hausse de près de 5% de la production industrielle publique au 1er semestre 2019

0
625 514
Advertisement

La production industrielle publique de l’Algérie, a enregistré une hausse de 5,6% durant le 2ème trimestre 2019, générée par des « améliorations appréciables » dans plusieurs secteurs, situant la moyenne du 1er semestre à 4,9% par rapport à la même période de l’année écoulée, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

Les plus importants secteurs industriels ayant participé à cette performance au cours de la première moitié de l’année en cours, sont les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE), ainsi que ceux du cuir et chaussures et les industries chimiques, a expliqué la même source.

La production industrielle des ISMMEE a connu une augmentation de 32,6% durant les six premiers mois 2019.

La majorité des branches de ce secteur a contribué à cette performance. Il s’agit en l’occurrence des branches de sidérurgie et transformation de fonte et acier (+155%), la construction de véhicules industriels (97,8%), la fabrication des biens de consommation électriques (64,3%), la  fabrication des équipement métalliques (46,5%) et la fabrication des biens d’équipement électriques (24,4%).

Toutefois, des baisses de la production ont caractérisé certaines branches des ISMMEE. Il est question de la fabrication des biens de consommation métalliques avec (72,5%) et la production et de transformation des métaux non ferreux (-62,8%) et la fabrication de l’immobilier métallique (-9,8%).

La tendance haussière entamée dès le 2ème trimestre 2018 pour les industries des cuirs et chaussures, s’est confirmée au 1er trimestre de l’année en cours pour atteindre une croissance de plus de 15% durant le 1er semestre 2019.

Cette amélioration est perceptible au niveau des biens intermédiaires (+20,2%) et des biens de consommation également avec (+5,7%).

Dans le secteur des industries chimiques, la production a augmenté de 7,2% durant le 1er semestre 2019 et par rapport à la même période de comparaison de l’année écoulée, en raison, essentiellement de l’amélioration de l’activité de la branche chimie organique de base (+112,6%), la fabrication d’autres biens intermédiaires en plastique (27,4%), la fabrication d’autres produits chimiques (24,3%) et enfin la fabrication des produits pharmaceutiques (+3,5%).

La production du secteur de l’énergie (électricité), a connu une hausse de 7,3%, les six premiers mois de l’année en cours et par rapport à la même période 2018.

Les industries diverses, quant à elles, ont connu une belle performance avec augmentation de production de (+ 89,8%) durant la période de comparaison.

Les industries agro-alimentaires ont connu une hausse de production, mais de moindre ampleur,1,8% au 1er semestre 2019. Cette amélioration est tirée seulement par l’industrie du lait avec 13,8%.

Cette tendance haussière a également concerné le secteur des mines et des carrières qui a connu une hausse de 0,1% les six premiers mois 2019. Cette légère amélioration est tirée, notamment, par les branches d’extraction de minerai de phosphate avec (+10%) et du sel avec (+4,3%).

Industrie: recul de la production dans trois secteurs

De janvier à juillet 2019, les données de l’ONS, relèvent, par ailleurs, que trois secteurs industriels ont enregistré un recul de production, par rapport à la même période de 2018. Ainsi des baisses ont concerné les matériaux de construction (-7,2%), les industries du bois (-4,1%), les textiles (-2,8%) et enfin les hydrocarbures qui ont connu une stagnation.

Pour ce qui est du secteur des matériaux de construction, céramique et verre, sa production a reculé de (-7,2%). Cette variation négative a été engendrée par la branche de fabrication des liants hydriques (-9,1%) et la  fabrication des matériaux de construction et produits rouges (-3,5%).

Dans ce secteur, les branches qui ont connu une évolution positive sont les produits en ciment et matériaux de construction divers avec (+17,7%), ainsi que la branche de fabrication de biens de consommation et l’industrie du verre avec (+21,4%).

Les industries des textiles ont, pour leur part, connu une contre performance avec une baisse de la production estimée à (-2,8%), entre les deux périodes de comparaison.

Cette baisse a été située, essentiellement, au niveau de la production des biens intermédiaires (-17,5%), alors que la production des biens de consommation et des textiles a augmenté de plus de 20%.

S’agissant des industries du bois, du liège et du papier, la production s’est réduite de -4,1%, en raison d’un recul de production dans la branche de la menuiserie générale (-25,9%) et de l’industrie de l’ameublement (-1,9%).

Par contre, un relèvement appréciable a été observé dans l’industrie du liège (+41,1%), pendant que la branche de fabrication du papier a connu une hausse de 5,2%.

D’autre part, le secteur des hydrocarbures a connu une stagnation, selon la même source, ajoutant que la production dans les branches du raffinage et la production de pétrole brut et de gaz naturel avait accusé des baisses respectives de -4,9% et -1,3%.

Cependant, la branche de liquéfaction du gaz naturel s’est améliorée avec un rebond de 12,5%.

Pour ce qui est du 2ème trimestre de 2019, l’ONS explique que la production industrielle du secteur public avait enregistré une hausse de 5,6%, par rapport à la même période en 2018.

Cette amélioration de la production a été tirée, essentiellement, par les ISMMEE (+31,7%), l’énergie (+9,5%) les industries des cuirs et chaussures (+7,5%), les hydrocarbures (+1,5%) et les industries chimiques (+1,1%).

D’autres secteurs ont connu, pour leur part, des baisses. La plus prononcée a concerné les industries des bois, liège et papier (-9,3%), les mines et les carrières (-7,9%), les matériaux de construction (-6,2%), les textiles (-2,6%) et les industries agroalimentaires (-1,3%).

Pour rappel, la production industrielle du secteur public a connu une baisse de (-1,5%) en 2018 et par rapport à 2017.

Algeria | Djazairy ft. APS.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite …

Comment la Chine est-elle devenue un « miracle économique »?

Il a fallu moins de 70 ans à la Chine pour devenir, un pays isolé, à l'une des plus grandes ...
Lire la suite …

Les exportations ont atteint $42 millions durant les 7 premiers mois de 2019

Les exportations de ciment de l'Algérie ont atteint 42 millions de dollars durant les sept premiers mois de 2019, soit ...
Lire la suite …

La Chine intensifie ses efforts pour accroître l’accès des pays étrangers à ses marchés

La Chine redouble d'efforts pour ouvrir ses marchés financiers et encourager les flux financiers étrangers, après que la Maison-Blanche eut ...
Lire la suite …

Mobilisation des investissements étrangers, les zones franches pourraient y contribuer

Selon des économistes Algériens réunis samedi à Alger, la créations de zones franches pourraient constituer l'une des intéressantes solutions pour ...
Lire la suite …

Complexe El Hadjar, 5.000 tonnes de fer réceptionnées par jour durant les 2 dernières semaines

Le complexe Sider El Hadjar (Annaba) a enregistré au cours des 2 dernières semaines un approvisionnement régulier en fer brut ...
Lire la suite …

Algérie | Russie, contrats pour l’exportation de plus de 4.000 tonnes de dattes

Des exportateurs algériens spécialisés dans le domaine de la production et de la transformation des dattes ont affirmé que leur ...
Lire la suite …

Comment les réseaux sociaux ont transformé l’économie?

Lorsque les médias sociaux sont apparus, certains ont réussi à atteindre leurs objectifs, d'autres ont échoué, mais ce qui ne ...
Lire la suite …

Kelatma | Sponsorisé

Wing commence à livrer des marchandises à l’aide de drones aux États-Unis

Wing, une des filiales d'Alphabet, est devenue la société mère du géant de l'Internet Google, la première entreprise à livrer ...
Lire la suite…

Le Chercheur algérien Karim Zaghib a remporté le prix scientifique québécois 2019

Selon le site officiel du prix décerné par le gouvernement provincial du Québec, le chercheur algérien, originaire de Constantine, est ...
Lire la suite…

Des solutions de paiement en ligne pour les web-marchands

Le Groupement d'intérêt économique de la monétique (GIE Monétique) a signé jeudi une convention avec l’Agence Nationale de Promotion et ...
Lire la suite…

Technologie, la place financière se dote d’un «Finlab»

Un «FinLab» de la place financière, un laboratoire de Fintechs dédié au développement de l'innovation technologique dans le marché financier ...
Lire la suite…

La chute de Facebook commence

La Coalition "Facebook" prévoit de tenir des réunions aujourd'hui à Genève pour discuter de l'évolution de la crypto-monnaie Libra. La ...
Lire la suite…

Comment le différend commercial de 100 ans entre le Japon et la Corée du Sud affecte-t-il l’industrie mondiale de la téléphonie mobile?

Le conflit entre le Japon et la Corée du Sud, qui remonte à 1910, ne semble pas trouver de solution ...
Lire la suite…

Tricherie et grosse carotte chez Facebook

Facebook a accepté de verser 40 millions de dollars, dans le cadre d'une action en justice intentée devant un tribunal ...
Lire la suite…

Hausse du Brent et négociation en vue

Les prix du brut Brent ont augmenté à près du niveau de 59 dollars le baril, comme en témoignent les ...
Lire la suite…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici