Les énergies renouvelables ont-elle dépassée les obstacles les plus importants?

0
311 939
Advertisement

Le coût élevé et la faible capacité de stockage font partie des principaux obstacles qui ont empêché le développement des énergies renouvelables pendant de nombreuses années en tant qu’alternative aux énergies fossiles. Mais ces obstacles semblent s’estomper lentement ces dernières années en raison des progrès techniques. Les énergies renouvelables sont-elles en voie d’extinction pour éliminer les sources d’énergie traditionnelles?

Dans son rapport de 2017, l’Agence internationale de l’énergie renouvelable a récemment annoncé qu’ils ne représentaient que 23,5% du total des sources utilisées pour la production d’électricité dans le monde. À l’exception des sources d’eau utilisées pour produire de l’électricité par le biais de barrages, les autres sources, notamment le soleil et le vent, ne représentent que 6,3% des sources d’énergie mondiales. Cela indique que ces sources renouvelables sont encore marginales malgré le grand intérêt scientifique et médiatique qui les intéresse.

La question du coût élevé et de la faible capacité de stockage est souvent présentée par des spécialistes comme le principal obstacle au développement des énergies renouvelables.

Le coût va diminuer

Dans le rapport, les experts de l’AIEA expriment leur optimisme face à la baisse continue des prix de l’énergie renouvelable. Ils soulignent que le coût de l’énergie provenant de sources naturelles telles que le soleil et le vent diminue rapidement, ce qui lui permet de devenir deux ans plus tard que le coût de l’énergie conventionnelle.

Le coût moyen de l’énergie solaire photovoltaïque a diminué de 75% entre 2010 et 2017, pour s’établir à 10 cents le kilowattheure, avec une chute record de 3 cents le kilowattheure ou moins dans certains pays tels que le Chili, le Mexique et le Pérou.

Le coût de l’énergie éolienne a diminué de 23% entre 2010 et 2017 pour s’établir en moyenne à six cents le kilowattheure en 2017. Ce coût a parfois atteint 4 cents le kilowattheure.

L’Agence internationale de l’énergie renouvelable (AIEA) indique que d’ici 2020, le coût de l’énergie produite à partir de toutes les sources renouvelables sera compris entre 3 et 10 cents.

Nouveaux systèmes de stockage

Mais un autre obstacle à l’énergie solaire et éolienne est qu’elle ne peut être générée que sporadiquement, lorsque le soleil brille ou que le vent est assez fort. Cela nécessite le stockage de cette énergie pour assurer un approvisionnement régulier et la continuité des utilisateurs.

À cette fin, certaines entreprises ont développé avec succès de nouvelles technologies de stockage d’énergie afin d’éviter l’irrégularité des énergies renouvelables.

Tesla, un constructeur automobile de voitures électriques dont le siège social se situe à Palo Alto, en Californie, a développé des batteries alliant efficacité et prix abordable. L’année dernière, la société a mis en place une usine, la plus grande du genre au monde, capable de produire plus de 500 000 batteries pour voitures électriques, en plus de la production de batteries à usage domestique pour stocker l’énergie solaire ou éolienne et les utiliser au besoin.

La société a également réussi à fabriquer une batterie géante de 100 mégawatts actuellement testée en Australie pour fournir à 30 000 résidents une énergie renouvelable sur une base régulière et ininterrompue.

D’autres sociétés ont mis au point des solutions de stockage d’énergie peu coûteuses, telles que l’utilisation de sel que la société américaine Solarserver a utilisée dans la centrale solaire à concentration dans le désert du Nevada. La lumière solaire concentrée réchauffe le sel à plus de 800 ° C pour le faire fondre, puis le stocker dans un réservoir isolé géant pouvant être utilisé pour générer de la vapeur et allumer des turbines.

À ces températures élevées, le sel fondu pénètre dans les tubes comme l’eau, en passant par un échangeur de chaleur qui génère de la vapeur pour alimenter le générateur à turbine. Le réservoir a une capacité en sel fondu pour faire fonctionner le générateur pendant 10 heures et peut fournir une puissance de 1 100 MWh.

Tous les obstacles ont-ils tous été supprimés?

Sans aucun doute, le faible coût qui continuera dans les années à venir de tomber en dessous du coût de l’énergie conventionnelle – comme prévu – et la prolifération des technologies de stockage contribueront de manière significative à la dépendance croissante à l’égard des énergies renouvelables à l’avenir et au taux de dépendance à l’avenir. Mais cela signifie-t-il que tous les obstacles sont éliminés par des sources d’énergie propres?

Certes, le nombre d’obstacles reste important, même si la plupart sont moins importants que le stockage et peu coûteux. Cela inclut le transfert d’énergies renouvelables du site de production vers le site de consommation, qui présente un intérêt particulier pour les énergies solaire et éolienne, deux projets géants annoncés précédemment pour la production d’énergie solaire dans le désert du Sahara (Algérie) ont été transférés en Europe, mais ils n’ont pas vu la lumière. La transmission de l’électricité, qui alourdit le coût de l’énergie produite, est un obstacle important.

Les décisions politiques sont un autre problème susceptible de limiter la propagation rapide des énergies renouvelables. Il ne faut pas oublier que cette région est dominée par trois facteurs principaux, le facteur technique de ses technologies permettant d’accroître la productivité de la production d’énergie et la fourniture de nouveaux moyens de stockage, à savoir le facteur commercial et économique pour lequel les centrales électriques tchadiennes, ainsi que le facteur politique qui guide les anciens travailleurs.

Alors, encouragé ou découragé ?

Pas loin de nous, en 2018, le président américain a décidé l’année dernière de se retirer de l’Accord de paris sur les changements climatiques et de ne pas s’engager à fournir d’autres sources d’énergie fossile polluée. Les énergies renouvelables dans cette scène ressemblent davantage à l’hostilité dans la course d’obstacles, plus elle franchit une barrière pour se préparer à la prochaine barrière.

Washington | Salah Nabil. Mise à jour.

Une version de cet article a été imprimée aujourd’hui dans l’édition Djazairy Newspapers. Commande de réimpressions | PDF | Souscrire

Les opinions exprimées dans les commentaires sont celles des propriétaires et non celles de Djazairy Newspapers. Les propos qui incluent des abus envers des personnes, d’un peuple ou d’un État seront annulés. Il est rappelé aux visiteurs qu’il s’agit d’un site d’information généraliste et économique et n’accepte pas les racontars politiques, idéologiques ou religieux.


Genesis 2020 | Sponsorisé

La croissance de l’économie algérienne atteindra 1,9% en 2020

La Banque mondiale (BM) prévoit une croissance de l'économie algérienne de 1,9% durant l'année 2020, en hausse de 0,2 point ...
Lire la suite …

Comment la Chine est-elle devenue un « miracle économique »?

Il a fallu moins de 70 ans à la Chine pour devenir, un pays isolé, à l'une des plus grandes ...
Lire la suite …

Les exportations ont atteint $42 millions durant les 7 premiers mois de 2019

Les exportations de ciment de l'Algérie ont atteint 42 millions de dollars durant les sept premiers mois de 2019, soit ...
Lire la suite …

La Chine intensifie ses efforts pour accroître l’accès des pays étrangers à ses marchés

La Chine redouble d'efforts pour ouvrir ses marchés financiers et encourager les flux financiers étrangers, après que la Maison-Blanche eut ...
Lire la suite …

Mobilisation des investissements étrangers, les zones franches pourraient y contribuer

Selon des économistes Algériens réunis samedi à Alger, la créations de zones franches pourraient constituer l'une des intéressantes solutions pour ...
Lire la suite …

Complexe El Hadjar, 5.000 tonnes de fer réceptionnées par jour durant les 2 dernières semaines

Le complexe Sider El Hadjar (Annaba) a enregistré au cours des 2 dernières semaines un approvisionnement régulier en fer brut ...
Lire la suite …

Algérie | Russie, contrats pour l’exportation de plus de 4.000 tonnes de dattes

Des exportateurs algériens spécialisés dans le domaine de la production et de la transformation des dattes ont affirmé que leur ...
Lire la suite …

Comment les réseaux sociaux ont transformé l’économie?

Lorsque les médias sociaux sont apparus, certains ont réussi à atteindre leurs objectifs, d'autres ont échoué, mais ce qui ne ...
Lire la suite …

Kelatma | Sponsorisé

Wing commence à livrer des marchandises à l’aide de drones aux États-Unis

Wing, une des filiales d'Alphabet, est devenue la société mère du géant de l'Internet Google, la première entreprise à livrer ...
Lire la suite…

Le Chercheur algérien Karim Zaghib a remporté le prix scientifique québécois 2019

Selon le site officiel du prix décerné par le gouvernement provincial du Québec, le chercheur algérien, originaire de Constantine, est ...
Lire la suite…

Des solutions de paiement en ligne pour les web-marchands

Le Groupement d'intérêt économique de la monétique (GIE Monétique) a signé jeudi une convention avec l’Agence Nationale de Promotion et ...
Lire la suite…

Technologie, la place financière se dote d’un «Finlab»

Un «FinLab» de la place financière, un laboratoire de Fintechs dédié au développement de l'innovation technologique dans le marché financier ...
Lire la suite…

La chute de Facebook commence

La Coalition "Facebook" prévoit de tenir des réunions aujourd'hui à Genève pour discuter de l'évolution de la crypto-monnaie Libra. La ...
Lire la suite…

Comment le différend commercial de 100 ans entre le Japon et la Corée du Sud affecte-t-il l’industrie mondiale de la téléphonie mobile?

Le conflit entre le Japon et la Corée du Sud, qui remonte à 1910, ne semble pas trouver de solution ...
Lire la suite…

Tricherie et grosse carotte chez Facebook

Facebook a accepté de verser 40 millions de dollars, dans le cadre d'une action en justice intentée devant un tribunal ...
Lire la suite…

Hausse du Brent et négociation en vue

Les prix du brut Brent ont augmenté à près du niveau de 59 dollars le baril, comme en témoignent les ...
Lire la suite…